Première sodomie douloureuse

Le sexe anal est un acte sexuel souvent tabou. Pourtant, certaines femmes et certains hommes ne cessent de s’enculer. La pénétration anale est une pratique sexuelle qui peut être douloureuse surtout quand il s’agit d’une première fois.

C’est quoi la sodomie

La sodomie c’est le fait de se niquer une belle bite ou une grosse bite dans le rectum. Pour une femme cochonne chienne et chaudasse qui aime la bonne baise c’est un plaisir anal. Elle aime se faire baiser par une nympho dont le pénis est en érection. La meuf étudiante prête pour le rapport sexuel est en mesure d’enfoncer un plug anal dans son anus. 

Avant toute chose il est important que vous connaissiez l’anatomie de l’anus. Car en tant qu’amateur ou amatrice de porno vous n’êtes pas aussi expérimenté comme une actrice de pornos. Qu’ils soient gays ou qu’elles soient lesbiennes, ils ont eu à connaitre l’anatomie de l’anus. 

Comment faire la sodomie ?

Si vous souhaitez devenir une experte ou un expert en sodomie vous pouvez prendre exemple sur les acteurs et actrices des films pornographiques. Les pornstars sont de nymphomane au gros cul à la chatte rasée. Nues, la femme fontaine ou parfois la femme mariée infidèle pipe la bite d’un cougar. Elles sont prêtes à prendre la grosse queue bandante d’un échangiste. 

Ce sont de grosse salope prête pour une vie sexuelle ou un plan de partouze entre gangbang.

Si vous devez faire comme ces experts en la matière, passez par les préliminaires. Portez une lingerie très sexy comme la jarretelle. Laissez-vous exciter, par le cunnilingus, ou en faisant le sexe oral. La jeune et jolie salope prend des caresses. Si vous êtes mûres et tatoué, utilisez un sextoy comme les godes que vous allez enfoncer. Si vous avez avalé un pénis d’un étalon dans une gorge profonde alors l’excitation doit être torride. Pour un moment érotisme, la belle salope est prête à se laisser filmer par une webcam pour une vidéo de sexe.

Autres astuces pour mieux faire la sodomie.

L’autre moyen d’apprendre à faire la sodomie est de suivre les films X. Vous pouvez suivre des films de femme mature. Elle peut être une beurette, une blonde asiatique ou une branlette prête pour les relations sexuelles. Si vous êtes voyeur, vous pouvez vous permettre la visualisation de plusieurs catégories de film pornographique pour plus d’excitation. Si vous aimez les fantasmes, vous pouvez suivre la vidéo x de la catégorie gang bang, trio, creampie ou fist. Si vous aimez l’érotisme, vous pouvez suivre une compilation xxx vidéo comme les libertins poilue, hentai, bdsm, exhib ou bbw. Rasée votre chatte poilue et mettez-vous devant une votre webcam pour une vidéo hd. Laissez-vous masturber par votre petite amie. Ou laissez votre amant faire la fellation.

La sodomie : quelques astuces pour éviter les douleurs

Pour qu’une sodomie ne soit douloureuse, il est important de vous détendre. Mais également vous devez relâcher les sphincters. Pour ce faire vous devez choisir un amant qui pourra suivre votre rythme comme dans un film porno érotique. Ce dernier peut vous aidez à vous détendre grâce à la fellation ou au cunni. Ou mieux en enfonçant dans votre anus un sex toy ou deux doigts avant de vous enculer.

Si vous êtes avec votre sœur, vous pouvez lubrifier les godes ou les plugs anaux. Et c’est d’ailleur le meilleur moyen. Vous pouvez choisir un lubrifiant fait à partir de silicone classique. Mettez-y la quantité qu’il faut. Ne vous lésinez pas. 

Lors d’une sodomie, on a fréquemment l’habitude de se contracter. C’est un acte qui vous permet de ressentir la douleur. Il faut donc faire le contraire. Essayez de pousser comme si vous étiez à la selle.

Laissez-vous niquer en douceur. Pour éviter donc les déchirures allez progressivement. Que ce soit le pénis ou un sextoy. Effectuez des mouvements lents et doux à la fois comme c’est le cas d’une pénétration vaginale. Dès lors que la pointe du gland est à l’intérieur, il faut prendre une pause afin que l’anus prenne l’habitude. 

Etre accroupie sur l’homme est la meilleure position pour avoir le bon rythme. De ce fait vous avez un contrôle parfait sur la pénétration. 

La sodomie un moment de complicité

Les caresses sont un acte qui permettent de se relâcher. L’homme doit être attentif et être à l’écoute de son compagnon. La femme est le partenaire qui ressent mieux le pénis. Et l’orgasme anal existe bien. La sodomie est le partage de moment de plaisir et de tendresse.

En cas de douleur ou de déchirures faites recours à un sexologue. Ces derniers sont en mesure de vous prodiguer les meilleurs conseils. Que soit sur les traitements mais également sur l’attitude à adopter lors du sexe anal. Prenez donc en compte leur conseil et surtout n’oubliez pas de vous protéger afin d’éviter des maladies sexuellement transmissibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *